LA PHILOSOPHIE DU REIKI

L’histoire du Reiki

 ​

Le mot Reiki signifie : énergie vitale

                               

Le Ki ressemble au chi utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise (acuponcture, tuina, shiatsu, etc.…) ainsi que le qi gong, tai chi technique qui par des exercices et par la respiration, fait circuler l’énergie dans le corps.

Selon la tradition, le Reiki a ses origines au Tibet.

C'est une méthode japonaise ancestrale qui fut perdue au fil des ans mais fut préservée dans les textes sacrés en sanskrit. Le Reiki fut redécouvert par le Dr Mikao Usui vers la fin du 19ème siècle.

Le Dr Mikao Usui né le 15 Août 1865, dans une famille de Samouraï, tradition de plusieurs centaines années. Éducation à l’école, plus des études d’arts martiaux et

de l’utilisation de l’énergie du Ki, Mikao Usui s’intéresse à l’utilisation des énergies

et à la spiritualité.

A huit ans il pratique le Kiko (version japonaise du Qi Gong), acquiert des capacités énergétiques surprenantes et traite (soigne) d’autres personnes.

L’apprentissage spirituel et énergétique de Mikao Usui a suivi cinq voies principales :

Shintoïsme (religion du Japon), Bouddhisme, les pratiques des Samouraïs, le Kiko

et le Shugendo (tradition millénaire Japonaise où la relation entre l’homme et la nature

est primordiale).

Pour la troisième fois de sa vie à 50 ans, il fait une méditation Bouddhiste

«la méditation de la repentance du Lotus ».

C’est une méditation très complexe qui dure trois semaines et il choisit comme lieu

de méditation la petite montagne Kurama au nord de Kyoto. Il ne choisit pas cet endroit par hasard, mais pour ses qualités énergétiques très particulières.

C’est un endroit béni des Dieux, il y a une énergie tellement puissante que même

une personne qui n’a pas beaucoup d’expérience, en perçoit l’énergie et la sérénité. Mikao Usui choisit cette montagne sacrée pour des raisons énergétique mais également pour l’animal totem du Mont Kurama qui est le Tigre(Torsade) représentant la transformation intérieure.

Parvenu au sommet du mont Kurama, Mikao Usui disposa vingt et un cailloux devant lui, représentant les vingt et un jours de méditation.

Chaque jour, il jeta l’un de ses cailloux afin de garder une certaine notion du temps. Les jours passèrent, la soif, la faim, le découragement et les doutes l’assaillirent.

Il se plongea plus intensément dans la méditation (il prie, chante et médite).

 

Au matin du dernier jour, il vit un satori(2) (illumination).

La lumière le frappa au 3ème œil, il tomba alors sans connaissance et, quand il reprit lentement conscience, il vit les yeux fermés cette boule lumineuse qui dansait devant lui. De cette boule sortait des bulles de couleurs de l’arc en ciel, il revoyait en lettre d’or les symboles qu’il avait découvert. Ils se succédaient par différentes formes.

 

Instantanément, il compris leurs significations et les moyens de les utiliser. Mikao Usui n’avait aucun doute qu’il détenait le secret de la guérison, que cette lumière qu’il avait reçut se manifestait par le seul désir de guérir et de soulager la souffrance.

 

Il appela cette énergie « REIKI » un terme Shinto qui signifie  « Énergie Vitale Universelle ».

Ce qui signifie aussi, au-delà du sens premier:

 

•  Le lien entre l’énergie universelle et celle présente en nous.

•  Quelque chose que l’on sent, mais qu’on ne voit pas.

•  Énergie harmonisant sur tous les plans, dans toutes les phrases.

Il enseigna cet art d’imposition des mains durant toute sa vie.

 

Il initia plus de deux mille personnes aux deux premiers niveaux et une dizaine de personnes à la maitrise.

 

 En 1925, il nomme Chujiro Hayashi pour lui succéder comme Grand Maître. Docteur en médecine, il fonda une clinique Reiki à Tokyo. Sa principale contribution au Reiki sera de codifier les positions des mains. 

 

En 1939, en raison de la déclaration de la seconde guerre mondiale, le Docteur Hayashi ne voulant pas que le Reiki soit perdu désigne Mme Hawayo Takata,

une américaine d’origine  japonaise, comme grand Maître.

 

Mme Takata exporte le Reiki aux État Unis, au Canada et en Europe. En 1980

elle désigne sa petite fille Phyllis Lee Furumoto pour lui succéder. Phyllis réunit tous

les Maîtres qui avaient été initiés par Mme Takata pour former une organisation qui s’appelle "l’Alliance Reiki".

REI : puissance universelle     KI : force vitale

LES CINQ IDÉAUX DU REIKI 

Maître Mikao Usui introduit ces cinq idéaux dans le Reiki (poème de l'Empereur Meiji)  car ils contiennent des vibrations d’illumination intérieure.

     ☙    Juste pour aujourd’hui

           Je me libère de toutes préoccupations.

 

     ☙    Juste pour  aujourd‘hui

           Je me libère de toutes  colères.

 

     ☙    Juste pour aujourd’hui

           Je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions,

           J‘ honore mes parents, mes professeurs, mes aïeux.

 

     ☙    Juste pour aujourd’hui

           Je gagne ma vie honnêtement.

 

     ☙    Juste pour aujourd’hui

           Je respecte la vie autour de moi sous toute forme.

 

Matin et soir, assieds-toi dans la position gassho et répète ces mots à voix haute et dans ton cœur, pour l’amélioration du corps et de l’esprit . 

J'aime le dire en version Japonais

           KYO DAKEWA  : 今日だけは

           Juste pour aujourd’hui

 

           IKARUNA :  怒るな

           Ne te met pas en colère

 

           SHINPAÏ SUNA : 心配 すな

           Ne te fais pas de souci

 

           KANSHA SHITE : 感謝して

           Montre de la gratitude

 

           GYO WO HAGEME : ぎょをはげめ

           Travaille dur (sur toi même)

 

           HITO NI SHINSETSU NI : 人に 親切に

           Sois bon envers tes prochains

   Dans la dimension universelle, il n'y a aucune distinction entre soi et les autres, il n'y a que l'existence d'une seul âme "être bon avec les autres est synonyme d'être bon avec soi-même".

Hiroshi Doï